Projet de recherche structurant sur le cancer du pancréas

Cohorte prospective de patients portant un adénocarcinome du pancréas résécable ou potentiellement résécable: cohorte « PANCREAS-CGE »

Sous l’impulsion de ses acteurs et de ses référents territoriaux, le Cancéropôle Est a décidé de développer un axe de recherche sur le cancer du pancréas pour sa nouvelle période de labellisation (2014-2017). Une vaste concertation s’est tenue en plusieurs étapes afin d’élaborer un projet structurant et innovant pour notre inter-région. De ces différentes réunions, il a été acté de soutenir la recherche sur le cancer du pancréas par le biais de la création d’une cohorte prospective de patients portant un adénocarcinome du pancréas résecable ou potentiellement résecable (cohorte « PANCREAS-CGE »). La cohorte est basée sur une base de données cliniques et biologiques (prélèvements sanguins et tumoraux) qui sera actualisée tout au long du suivi du patient. Ceci permettra d’avoir des informations complètes et ainsi le développement d’une recherche d’excellence sur les cancers du pancréas. En plus de ces informations clinico-biologiques, une étude de la qualité de vie des patients sera menée. L’aboutissement de ce projet a pu se faire grâce à la mobilisation de tous les acteurs concernés : chirurgiens, pathologistes, oncologues, biologistes… Des études ancillaires sont d’ores et déjà prévues, et de nouvelles peuvent être déposées. Ainsi, des projets de recherche pour utiliser les ressources de la cohorte pourront être déposés via le Cancéropôle et évalués par le comité stratégique et scientifique de la cohorte PANCREAS-CGE (cf pdf présentation du projet ci-dessous).

Les démarches administratives se sont terminées au printemps 2016 et l’inclusion du premier patient a été faite fin juin 2016. En 2019, 8 centres d'investigations sont ouverts et un neuvième le sera avant la fin de l'année. Ce projet de recherche structurant et innovant a pu démarrer grâce au soutien fort de nos Régions. Après 3 ans de fonctionement et plus de 115 patients inclus (juin 2019), le protocole a été prolongé de 3 ans pour atteindre les 350 patients requis pour les analyses des objectifs prinicipaux et secondaires.

En plus de la cohorte, ce projet structurant a permis d'identifier et mettre en place des circuits pour les prélèvements sanguins et tumoraux au sein de l'interrégion. Une dynamique positive entre les centres investigateurs s'est mise en place et les projets de recherche et protocles cliniques sont plus partagés.

 

Reportage sur le Cancéropôle Est et le projet inter-régional de recherche sur le cancer du pancréas

 

Newsletter

La newsletter vous permet de rester informé des actualités du Cancéropôle et des acteurs de la cancérologie de l'interrégion Est.

S'abonner Télécharger

Colloque OncoTrans 2017

Plus d'infos

Forum du Cancéropôle Est

Plus d'infos